Aide/Assistance
Comment pouvons-nous vous aider ?
Ceci pourrait peut-être vous aider
OUVRIR UN TICKET
Merci d'avoir partagé avec nous votre avis !
ne peut être vide
Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Avantages de la tarification au CPM dynamique

Le modèle de tarification est connu sous le nom de CPM (coût par millier d'impressions), et il reste inchangé, que l'inventaire soit acheté par le biais de plateformes d'échange ou directement auprès des éditeurs. Une fois qu'un fournisseur d'annonces a acheté un inventaire, il peut le revendre à des annonceurs de différentes manières.

Modèles de tarification courants

CPM (Coût par millier d'impressions) :

L'annonceur paie au fournisseur un tarif transparent basé sur le CPM actuel du stock. Le fournisseur réalise sa marge en appliquant un pourcentage fixe à l'inventaire qu'il a acheté.

CPC (Coût par clic) :

L'annonceur paie le fournisseur à chaque fois qu'un utilisateur clique sur une annonce. Le fournisseur réalise sa marge en optimisant la différence entre le coût réel d'acquisition de l'inventaire et le CPC que paie l'annonceur.

CPA (Coût par achat) :

L'annonceur paie le fournisseur chaque fois qu'une annonce incite un visiteur à effectuer une transaction. Si une personne effectue une transaction dans un certain laps de temps après avoir vu une annonce, le fournisseur peut attribuer cette conversion à la campagne.

Nous utilisons le modèle de CPM dynamique car c'est dans celui-ci que la plateforme de retargeting correspond le mieux aux intérêts de nos annonceurs. Cela garantit une plus grande transparence, une flexibilité ainsi qu'un meilleur contrôle de vos campagnes.

Transparence

La tarification au CPM dynamique encourage la transparence et nous permet d'optimiser vos données afin que nous puissions atteindre vos objectifs spécifiques.

Avec une tarification au CPM dynamique, nous pouvons nous concentrer sur les objectifs de nos clients et modifier les campagnes en fonction de leurs exigences particulières tout en faisant preuve de la transparence la plus absolue quant à l'inventaire ayant fourni les meilleurs résultats.

Flexibilité

Le nombre de types de campagnes possibles est vaste. En outre, un annonceur peut avoir différentes fins d'un programme à l'autre. Un modèle de tarification ne devrait donc pas dicter les objectifs des campagnes.

Le CPM dynamique vous donne la flexibilité nécessaire pour cibler correctement toutes les audiences pour tous les types de campagnes. Facturer sur la base d'un CPM dynamique donne aux annonceurs la possibilité de lancer différentes campagnes et d'optimiser ces campagnes dans le temps pour atteindre différents objectifs publicitaires.

Prestatie

Quel que soit le modèle tarifaire, votre objectif est de maximiser le retour sur investissement. La façon dont vous le mesurez peut varier en fonction de votre type de campagne et de vos objectifs.

Faites attention à ne pas modifier une campagne d'une manière telle que la performance en sera diminuée notamment en ajustant les limites de diffusion, en ne diffusant une campagne que périodiquement ou en excluant des éditeurs. Si la plateforme de retargeting n'est payée qu'aux clics ou aux conversions, elle n'aura aucun intérêt à autoriser de telles campagnes ni à vous en communiquer les résultats positifs.

En proposant une structure de prix axée autour d'un CPM dynamique, le même modèle que nous utilisons pour acheter de l'inventaire, nous pouvons désormais nous concentrer sur vos objectifs de campagne.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 1 sur 1